personal2

Le logement social au service de la politique urbaine

Le Foyer Namurois fut fondé dans la foulée des nombreuses sociétés de logement social suscitées par la loi de 1921.

Son objectif : créer des logements à faibles revenus sur le territoire de la ville de Namur.

A la différence des corons et cités ouvrières nées dans les environs des complexes industriels sous l’impulsion des patrons «  sociaux » du siècle dernier, la création d’une société de logement social était une initiative publique locale, encouragée par l’état et à laquelle s’associaient des souscripteurs privés.

Ceux-ci n’étaient généralement pas loin des milieux politiques mais préféraient apparaître à titre personnel. C’est ainsi que les fondateurs du Foyer Namurois furent :

    • Pour la ville de Namur : les échevins Fernand GOLENVAUX et Fernand Mathieu. Ainsi que les conseillers communaux Alphonse DELONNAY, Eddouard RONVAUX et Jule TOUSSAINT ;
    • Pour les Hospices civils et le bureau de bienfaisance ( auxquels a succédé le C.P.A.S ) : Léon LESPINEUX et Léon TROUSSE ;
    • Pour la Province : M. Louis HUART, conseiller provincial ;
    • Pour l’état belge : M. Nestor BRESMAL, receveur des Actes civil à Namur ;
    • Pour les souscripteurs privés : MM. Théophile DETHY , Fernand PENIN , Léon JEANMART , Maurice SERVAIS , Jule COURTOY et Henri BRIBOSIA.